Glyphosate: Mise à jour du profil toxicologique par l'EFSA

L'EFSA a publié le 12 novembre 2015 sa conclusion scientifique sur la réévaluation du profil toxicologique du glyphosate.

Par la suite, l’EFSA a pris position quant à diverses positions écrites de critiques concernant le processus adopté et les conclusions de l'évaluation menée par l'EFSA. L'EFSA et les États membres de l'UE ont finalisé la réévaluation du glyphosate, un produit chimique largement utilisé dans les pesticides.

Le rapport conclut qu’il est improbable que le glyphosate présente un danger cancérogène pour l'homme et propose une nouvelle mesure de sécurité qui permettra de renforcer le contrôle des résidus de glyphosate dans l’alimentation. Ces conclusions seront utilisées par la Commission européenne pour décider s’il y a lieu ou non de conserver le glyphosate sur la liste des substances actives autorisées dans l’UE, et par les États membres de l'UE lorsqu'ils réévalueront, par la suite, la sécurité de pesticides contenant du glyphosate utilisés sur leur territoire.

Un groupe d'examen par les pairs composé de scientifiques de l’EFSA et de représentants des organes d'évaluation des risques des États membres a fixé une dose aiguë de référence (DARf) pour le glyphosate s'élevant à 0,5 mg par kg de poids corporel ; c’est la première fois qu’un tel seuil d'exposition est appliqué à cette substance.

Les conclusions de l'EFSA informeront la Commission européenne lorsqu’elle décidera, probablement en mars 2016, s'il y a lieu ou non de conserver la substance sur la liste des substances actives approuvées dans l'UE.

C’est une condition préalable pour permettre aux États membres de continuer à autoriser son utilisation dans des pesticides dans l'UE.

Dernière mise à jour