Conséquence du Brexit sur l’étiquetage

Le Royaume-Uni a quitté l’Union Européenne le 31 janvier 2020. Il est donc devenu un pays tiers pour les Etats Membres de l’Union Européenne. Une période de transition s’ensuit qui prendra fin le 31 décembre 2020.

Le retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne entraine certains changements au niveau notamment de l’étiquetage des denrées alimentaires importées du Royaume-Uni vers l’Union Européenne. Ces changements seront applicables à partir du 1er janvier 2021.

 

Il y aura principalement deux changements au niveau de l’étiquetage :

  • L’adresse d’un importateur au sein de l’Union Européenne deviendra obligatoire pour les denrées alimentaires en provenance du Royaume-Uni
  • Si le pays d’origine de la denrée alimentaire est le Royaume-Uni, la provenance ne pourra plus être notée comme provenant de l’Union Européenne

 

Si un produit est mis sur le marché de façon légale avant la fin de la période de transition, celui-ci peut toujours être vendu au sein de l’Union Européenne jusqu’à atteindre son utilisateur final, sans devoir changer son étiquetage (adresse et si besoin origine), même après la période de transition. (Article 41 de l’Accord sur le retrait)

Pour plus de détails, vous pouvez vous référer au document mis à disposition par la Commission Européenne.

 

Remarque : Cette note se base sur les données connues au moment de sa création (05/08/2020)

Dernière mise à jour