Mise à jour du communiqué du 28 janvier 2021 sur l'oxyde d’éthylène dans des graines de sésame

 

Suite à la première détection de l’oxyde d’éthylène dans des graines de sésame, de nombreux contrôles analytiques étaient réalisés sur le marché, non seulement sur des graines de sésame et produits dérivés, mais également sur d’autres produits potentiellement traités par cette substance.

Ainsi, des produits non-conformes étaient identifiés pour le secteur des épices, des compléments alimentaires et des additifs (i.e. stabilisants).

 

La référence toxicologique utilisée par la Division de la sécurité alimentaire pour effectuer l’évaluation de risque sur les produits contaminés est la BMDL (Benchmark dose) de 0.37 mg/kg pc/jour du BfR (Bundesinstitut für Risikobewertung, DE) et de RIVM (National Institute for Public Health and the Environment, NL).

 

Conformément au règlement (CE) N° 178/2002 du Parlement européen et du Conseil du 28 janvier 2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire, les produits et les produits dérivés avec une teneur en oxyde d’éthylène (somme oxyde d’éthylène et 2-chloroéthanol) supérieure à la limite maximale autorisée sont retirés du marché et un rappel auprès du consommateur est effectué s’il y a un risque de sécurité alimentaire.

 

Des discussions sont actuellement en cours entre les Etats Membres et la Commission européenne pour trouver une approche harmonisée pour la gestion de cette contamination. Les autorités compétentes du Luxembourg y participent activement.

Dernière mise à jour